La Cascade
Entraînement

Histoire de la chapelle

La chapelle Saint-Joseph est l’œuvre d’une communauté de Récollets (ordre franciscain) revenue à Bourg-Saint-Andéol dans la deuxième moitié du XIXe siècle. En 1863, elle achète un terrain où elle édifie son couvent autour d’un cloître auquel est adossé la chapelle. La construction durera cinq ans, mais dès 1865, la chapelle d’environ 28 mètres sur 10 mètres est finie et bénie dans la foulée. Une fois construit, le couvent représente une charge trop lourde pour la communauté qui ne compte plus que de 8 personnes. Il sera vendu en 1881 puis mis à la disposition des Frères des Écoles Chrétiennes pour y mettre en place une école et un pensionnat.

Pendant plus d’un siècle, l’ancien couvent devient l’École St Joseph qui abrite l’école autour du cloître et un pensionnat dans la chapelle. Au fil du temps, le bâtiment s’agrandit par un nouvel étage et des constructions nouvelles. Au début du XXe siècle, la construction d’un dortoir annexe libère la chapelle de cette fonction. Quand débute la Seconde Guerre mondiale, la chapelle devient un lieu d’accueil pour réfugiés. En 1945, après le bombardement de la ville, on y ouvre une cantine qui fournit en moyenne 900 repas par jour.

En 1968, les Frères des Ecoles Chrétiennes cèdent la direction de l’école aux Clercs de Saint-Viateur jusqu’à leur départ de la ville en 1993. Après cela, le pensionnat tente de survivre mais les conditions d’accueil ne sont plus conformes aux normes. L’établissement finit par fermer ses portes en 1998. Elles rouvrent en 2007 pour devenir la Cascade, Maison des Arts du Clown et du Cirque, mais la chapelle reste désaffectée.

Il est temps maintenant de rouvrir le passage entre chapelle et cloître …