La Cascade
Entraînement

Histoire de la chapelle

De la chapelle… à l’espace d’entraînement

Pensionnat, lieu d’accueil de réfugiés pendant la guerre, cantine… La chapelle Saint-Joseph a déjà eu bien des usages au cours de son histoire.

Construite à la moitié du XIXe siècle, en même temps que le couvent et le cloître, par une communauté de moines Récollets, la chapelle Saint-Joseph leur sert de lieu de culte pendant 20 ans, jusqu’à ce que la communauté se délite.

A la fin du XIXe siècle, le couvent est vendu, puis mis à la disposition des Frères des écoles chrétiennes. Ils en font une école. La chapelle est aménagée en pensionnat jusqu’au début du XXe siècle. Lorsque la Seconde Guerre Mondiale éclate, la chapelle devient un lieu d’accueil pour les réfugiés. Ceux qui fuient les zones de combat et de destruction y séjournent.

Quand Bourg-Saint-Andéol est bombardée, en 1945, les Frères transforment la chapelle en cantine. 900 repas y sont servis par jour. Après la guerre, l’école passe aux mains des Clercs de Saint-Viateur, avant de fermer en 1998. Près de dix ans plus tard, en 2008, l’ancien couvent devient la Cascade, maison des arts du clown et du cirque. C’est désormais au tour de la chapelle Saint-Joseph, désaffectée depuis la guerre, de revenir à la vie…