Du 23 avril au 3 mai 2019
Stage professionnel

Avec Gabriel Chamé Buendia

Le plaisir tragique du clown

Clown

 » Beaucoup d’hommes de cirque ont perdu la nature essentielle du clown. Cette essence, telle qu’elle était exprimée par les meilleurs clowns traditionnels, se trouve dans la faiblesse fondamentale de l’être humain, dans les particularités qui, sur un certain plan, fait de chacun de nous un « raté ». Pour trouver son clown il faut rechercher sa (ses) faiblesse(s) essentielle(s), la (les) reconnaître, la (les) faire ressentir, I’ (les) afficher, s’en moquer publiquement… et, incidemment, faire rire les autres. »                                                                                                               Jacques Lecoq

A La Recherche du Clown Perdu.

Pendant le cours « intensif » de clown, on tentera de surmonter sa peur du ridicule, découvrant ainsi son propre clown. Le clown, c’est cette partie de chacun de nous, (son propre ridicule) qui fait rire, et émeut les autres. Pour atteindre ce but, il est nécessaire de s’abandonner à une authentique générosité. 

L’Acteur Clown.

Le clown travaille avec la matière première qui nourrit le jeu : liberté, imagination dans le corps et poésie. C’est un acteur instrumental, qui, connaissant ses possibilités, opère sur la scène avec son propre univers, en percevant l’essence des personnages qu’il interprète. Ainsi les grands classiques : Shakespeare, Molière, Tchekhov, Beckett… seront enrichis grâce à son irrévérent manque de solennité. 

Points de Travail :
Recherche de son costume
La projection, impulsion physique et psychique
Peur du vide
Vulnérabilité
Etats et passions
Positivité extrême
Calme et complicité
Transpositions poétiques
Besoin tragique du clown
Pratique constante de l’improvisation

Il existe différentes catégories de personnes auxquelles on ne devrait pas permettre l’accès à ce cours ; parmi elles : les malades de solennité, les sérieux pathologiques, les vaniteux qui possèdent tout le sérieux du monde, les adultes récalcitrants, les amers chroniques et les hypercritiques embrumés par le poids de leur intelligence.

Si certaines de ces personnes arrivent à faire ce stage de clown, il est certain qu’elles vont s’en trouver très incommodées, ou très à l’aise, parce que nous allons beaucoup rire d’elles, car pour jouir de ce cours il est nécessaire d’accepter sa profonde bêtise, de retrouver la spontanéité et d’avoir une grande capacité à se libérer des cicatrices de la maturité.

Le cours de clown permet d’avoir un regard mûr et conscient de l’enfance. La véritable question est simplement de classifier moins et de s’amuser plus .

 

Gabriel Chamé Buendia

De 1978 à 1990, Gabriel Chamé Buendia créé sept spectacles qui seront censurés par la dictature militaire en Argentine. Il est l’un des fondateurs de «Le Clu del Claun», troupe théâtrale de clowns. Depuis 1990, Gabriel Chamé propose de nombreux stages en Europe et en France (l’Ecole Nationale du Cirque de Rosny, le Samovar, la Cascade) et crée en 2006 l’école de théâtre « Chamé & Gené Études Theatres » à Madrid. Il travaille sur de nombreuses créations : Quidam du Cirque du Soleil, Arriver pour partir, solo de clown co-mis en scène avec Alain Gautré, Othello, Triiio avec les Nouveaux Nez & Cie.

Du 23 avril au 3 mai 2019

Stage professionnel

Durée :

10 jours (70 heures)

Coût de la formation :

802 € – Demande de conventionnement AFDAS en cours

Public :

Artistes du spectacle (comédiens, chanteurs, danseurs, artistes de cirque…) ayant déjà eu une approche du clown.

Renseignements / Inscription :

1. Assurez-vous qu’il reste des places (par tél. ou mail).

2. Faites-nous parvenir au plus tôt votre CV, une lettre de motivation et un chèque d’arrhes de 80 € à l’ordre de la Cascade.